Une planche comment ça marche en fait ?

Forums Le Matos Une planche comment ça marche en fait ?

Ce sujet a 30 réponses, 10 participants et a été mis à jour par  Pumpingjack, il y a 1 an et 9 mois.

15 sujets de 16 à 30 (sur un total de 31)
Auteur Articles
Auteur Articles
28 juillet 2016 at 9 h 30 min #3858

Pumpingjack

c’est sûr que le deck est un lien entre les roues. Que le flex, la forme (design/concave/…) sont des critères perso mais tout ça a quand même une fonction! Il me semble qu’il n’y a pas de planche de ldp avec un concave aigle par exemple… De même chaque essence de bois a sa particularité… Pourquoi on ne voit pas de planche en noisetier ??? Hier je me suis fais, avec mon père, une bricopump avec une bête planche de contreplaqué et un snowboard… j’ai la même wheelbase que sur mon ancienne planche mais pas du tout le même comportement ^^ Chaque élément a sa particularité et du coup, pourquoi prendre tel ou tel matériau ? Quel sont les particularité de tel ou tel concave ? Avec mon père, on veut essayer de faire une presse. Du coup, en mode yolo, on peut prendre les premières plaque de bois qui passe et faire un rectangle sur lequel on va poser les trucks mais je suis pas persuadé que ça fasse une planche tip top…. même avec des poppy’s ….

Difficile alchimie que celle ci … J’ai longtemps cherché à me faire mes boards de ldp à me débuts sans investir dans une presse. J’ai utilisé bien sûr de vieux snow (au moins 4) pour découper mes shapes dedans. Je les dessinais sur Illustrator et les sortais en adhésif pour avoir un patron découpe clean. Résultats très propres. Mais passé un empattement assez long la planche est molle et sans réaction. On peut la rigidifier avec une latte de sommier (si elle est assez longue pour l’empattement), ou bien carrément un vieux ski recoupé. Mais en fonction de cette latte et de ton poids on perd le rebond et en plus elle devient lourde la bougresse.

Autre solution que j’avais choisi : la planche de wake skate d’occas , réalisée en plis de bois, comme un skate mais avec des dimensions plus généreuses. C’était ferme, avec du cambre (rigide pour mon poids) et plat. Donc pas encore parfait pour du ldp mais au moins elle ne se déformait pas à chaque pump.

De ceux que j’ai rencontré qui ont fait leur board, souvent passé une taille conséquente, les planches restent fragiles et manque de dynamisme.

Autre possibilité pour la matière première : les decks de freeboard ( http://www.freebordproshop.com/?q=freeboard-deck ). Pas très cher et existent en 85cms de long pour une largeur compatible avec notre pratique. A toi après de poncer pour faire des passages de roues ou bien de mettre des pads. Certains les ont utilisé pour en faire des deck Gbomb.

 

Mais tout ceci ne permet pas d’obtenir du flex, ni du pop. Je n’ai personnellement obtenu ça qu’en faisant réaliser un proto à base de Bambou+carbone+fibre par un shaper. Un classique quoi. Il parait cependant qu’avec des plis de bois on peut aussi y arriver. Je pense que la fibre reste incontournable pour la solidité, vu les sollicitudes. La seule que je me sois fait faire en plis de bois en comporte trop pour être flex, c’est un vraie barre à mine ! On a eu la main lourde ce jour là …

En tout cas j’encourage tout le monde à essayer de se fabricoler sa board à partir des matériaux qui nous inspirent afin de découvrir les contraintes propres à nos usages. Les sources d’approvisionnement étant vastes, lancez vous à votre tour !

Matériel requis :

– Scie sauteuse àpascher mais avec des lames de qualité

– Perceuse dans le même genre

– Ponceuse idem avec plusieurs type de disques

– visserie skate ou pas

– plateau Freeboard, Skimboard, occasion lboncoin ou broc en skate sur fb, presse maison, …

– une femme compatissante, des enfants qui vous soutiennent, une petite pharmacie, et de quoi s’hydrater .

….. Et éclatez vous !

Désolé Arthur pour ce petit HS .

 

28 juillet 2016 at 9 h 50 min #3861
HaricotBoy
HaricotBoy

c’est pas totalement un HS ^^ ( p-e que la partie sur ce qu’il faut mériterait plus un post dans “Bricolage”) vu qu’en expérimentant, on se rend bien compte que notre planche, ce n’est pas qu’un lien entre les roues ^^ sinon notre bricolage suffirait 🙂 et que les matériaux ont tous une spécificité qui nous amène à nous demander comment ça marche une planche 😀

28 juillet 2016 at 10 h 35 min #3868
Nickie
Nickie

Un ami revendiquait vouloir rouler avec un plateau minimaliste et des Bennetts “stocks” non modifiés pour expérimenter les sensations voulues par leurs concepteurs. Il estimait que c’est à lui de s’adapter, d’apprendre à maîtriser ces instruments plutôt que de vouloir les modifier.

c’est hautement fallacieux comme logique ça, puisque ça part du principe que le matériel est parfait et adapté , réfléchi à la perfection et construit avec minutie …
seulement un bennett avec son pivot carré c’est pas du tout bon pour quoi que ce soit sans un coup de lime quoi ….

 

Il me semble qu’il n’y a pas de planche de ldp avec un concave aigle par exemple…

qu’est-ce donc que ceci ? le W ?

28 juillet 2016 at 11 h 02 min #3870
Arthur
Arthur

Je trouve vos remarques intéressantes, mais on s’éloigne beaucoup du sujet, voir même on y a pas encore vraiment répondu à part pixel user.

L’idée c’est d’analyser chaque caractéristique d’un deck de ldp,

le shape / le concave / flex / pop / cambre / matériaux / construction (ac une barre, foamcore, fine…)

on peut citer des marques mais pas de “celle ci est mieux”. On peut parler de Bossa pour parler du bambou, uncool pour la légereté via le carbonne et bambou, 1166 pour des planches plus lourdes et peut etre plus axé push etc.  Parler de vos protos est intéressant dans votre approche de ces caractéristiques. Essayons d’avoir une approche pragmatique de la chose.

28 juillet 2016 at 11 h 11 min #3872
HaricotBoy
HaricotBoy

aucune idée … juste entendu 2 gars parler de ça … ils discutaient DH …

28 juillet 2016 at 11 h 44 min #3873
Nickie
Nickie

Je trouve vos remarques intéressantes, mais on s’éloigne beaucoup du sujet, voir même on y a pas encore vraiment répondu à part pixel user. L’idée c’est d’analyser chaque caractéristique d’un deck de ldp, le shape / le concave / flex / pop / cambre / matériaux / construction (ac une barre, foamcore, fine…)

ben pour commencer tu peux séparer les planches à brackets et les topmount

ensuite dans les topmounts y’à un shape qui se démarque, en flèche, avec un arrière échancré pour laisser passer les roues, et un avant large pour un bon appui , basées sur la Mermaid de Roe Racing et Subsonic Pulse, les decks qui ont défini LE deck de LDP moderne.
avant ça la LBL Walkabout était la plus populaire et c’etait le deck incontournable, mais sa shape n’a pas fait tant d’émules, aujourd’hui les pumping jack et autres mamao reprennent le shape mermaid, donc il est largement notable 🙂

28 juillet 2016 at 12 h 46 min #3874
HaricotBoy
HaricotBoy

pour le pourquoi tel ou tel bois, j’étais tombé sur ça y a un petit moment. C’est le tableau à la fin surtout :

http://longboard-handmade.blogspot.fr/p/le-bois.html

On utilise plusieurs essences pour mélanger les propriétés 🙂

28 juillet 2016 at 19 h 38 min #3876
Photo du profil
brotz

pas assez d’expérience pour te répondre …

faut avoir quelques plateaux de marques différentes en stock pour comparer et savoir les analyser de façon précises …
un sujet pour panta mérou ca 😉

 

30 juillet 2016 at 17 h 35 min #3890

Jerome Bevilacqua

+1 pour Nickie – la forme Pulse / Mermaid est devenue une référence.
Variante la Loaded (généralement la Vangard) avec ses avant et arrière découpés sur un ensemble plat.

Différentes formes de concave ont été essayées – U, V, W pour les plus simples – mais on reste bien loin des Missiles ou autres concaves complexes de la fin des années 80 sur les planches de rampe.
Les slalomeurs ont apporté le concave en cuillère, qui bloque littéralement le pied dans une position unique – avec dans la continuité logique des shapes asymétriques : c’est du travail très fin, bien adapté à des slaloms de 10 à 20 secondes, plus difficiles à supporter 10 ou 20 minutes.

Les amateurs d’appuis puissants ont apporté les gas pedals, ces a-plats en bord de plateau destinés à compenser une inclinaison en virage – une bonne initiation au contre braquage.
Utiles en slides, ils peuvent avoir du sens en pump, mais avec des formes plus adoucies qu’en dh, pour des descentes généralement de moins de 3 minutes.

Un domaine peu travaillé selon moi : le profil.
Les plateaux sont généralement plats longitudinalement – à l’exception notable des formes de type drop down : la Evo – un shape canadien de 2002, issu de techniques originale de déformation à chaud des plis de bois, reste un classique du plateau droppé : la ressemblance avec la Century est édifiante.
Ces plateaux ont imposé la norme d’inclinaison toujours en vigueur, autour de 12-13° AV et – 10 à -13° arrière.
Il serait intéressant de travailler de manière différenciée les plans du pied avant et du pied arrière.
Trop de différence est déstabilisant pour les hanches.

Enfin les matériaux et leurs combinaisons offrent des possibilités inaccessibles il y a encore qq années.
Le poids est un argument, l’esthétique , la durabilité ou le rebond en sont d’autres.

Enfin la combinaison des matières pour les plateaux hybrides à pattes ouvre un champ de recherche passionnant …

30 juillet 2016 at 20 h 19 min #3892
HaricotBoy
HaricotBoy

Y a la PumpingJack qui a du cambre et un nose relevé. C’est peu commun il me semble.

Sinon tu as des idées pour différencier les espaces dédiés aux pieds ? et c’est quoi le concave missile ?

31 juillet 2016 at 16 h 53 min #3896
HaricotBoy
HaricotBoy

j’ai retrouvé mon histoire de concave aigle 🙂

 

http://www.fluidelongskate.com/#!concave-aigle/cfvg

31 juillet 2016 at 17 h 08 min #3897

Jerome Bevilacqua

tout – je dis bien tout ce que tu as toujours voulu savoir sur le Cruz Missile …
Je t’apporte sur un plateau (concave) qq infos …

31 juillet 2016 at 17 h 38 min #3909

Jerome Bevilacqua

Comme il y a un peu de matière, j’ai passé l’exposé en article:

Bonne lecture !

  • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 an et 10 mois par Jerome Bevilacqua Jerome Bevilacqua.
31 juillet 2016 at 18 h 40 min #3915
HaricotBoy
HaricotBoy

cool 🙂 intéressant ^^

faudrait rajouter à quoi servent les différents concave et dans quelle disciplines ils sont utilisés (vu les nuances dans l’image “standard  drang concaves”)

 

 

27 août 2016 at 10 h 08 min #4211
Nickie
Nickie

ah oui en effet tu me connaît super bien ….

15 sujets de 16 à 30 (sur un total de 31)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.