Préparation & Ultra Miami 2017 – Ben SuperKiwi

Parce-que beaucoup me l’on demandé & que j’ai promis de le faire voila ma vision de l’ultra ainsi que ma préparation, je n’ai pas vraiment l’habitude d’écrire & ce n’est pas ce dont je rafole le plus mais j’espère que cette histoire vous donnera envie de vous aussi faire votre ultra & qu’il vous aidera a vous préparer physiquement & psychologiquement Bonne lecture ! 😀

La préparation, avant l’ultra.

13406Depuis fin août ma semaine sportive typique : L’appart Fitness 5 Entraînements par semaine entre midi & 2 Lundi, Grit avec Stéphanie, Mardi Body Pump avec Sovana, Mercredi repos Jeudi RPM avec Stéphanie & pour finir la semaine le Cuisses Abdos Fessiers de Quentin ! Merci à toute l’équipe de l’appart fitness pour la motivation les cours collectifs le smile la souffrance & les courbatures constantes

A cela s’ajoute le samedi matin CAF ( quand j’arrivais a me réveiller ), 1h a 2h d’anneau au moins 2 fois par semaine ( pardon aux copains que je n’ai pas appelé pour venir avec moi mais j’avais du mal à me motiver moi même 😛 ) plus 2 à 3 séances de bloc à MROC² ( Merci Jérome )  & quelques sorties week-endLOGOMROC2_L

Le froid arrivant le nombre de séances en intérieur ( bloc & Cardio Vélo ) à eu tendance à augmenter & s’allonger en durée tandis que le nombre de séances en extérieur ( anneau, sorties week end ) on elles eu tendances à disparaître surtout Novembre / Décembre / Janvier, ou la phobie de tomber malade a été très grande.

Coté Nutrition, j’ai suivi les conseils de Bastien, Coach a l’appart Fitness, Depuis la rentrée début septembre j’ai tout d’abord arrêté complètement les passages en boulangeries entre midi & 2, et je me suis mis à cuisiner des plats : Essentiellement Poulet / Légumes variés , Thon & riz / pâtes cette nutrition très protéinée m’a permis de perdre pratiquement 7 kilos en 3 mois et de tenir bon sur les entraînements. J’ai aussi arrêté l’alcool, le pain, les féculents le soir. Tous ces sacrifices & cette hygiène de vie m’ont permis d’avoir des récupérations rapides pour enchaîner les entraînements a un rythme digne d’un sportif de haut niveau.

Miami 16/01/2017 – Le jour le plus long !

IMG_20170115_182720

C’est donc malade, malgré toutes les précautions prises avant l’événement que j’arrive ce 16 Janvier avec les copains,après une bonne nuit & un bon petit déjeuner dans le ventre, devant le track de Homestead ou nous allons passer ces 24 heures sur nos planches à roulettes

Le vigile de la guérite nous accueille avec le formulaire habituel, nous signons tous et rentrons dans l’arène.

Mise en place du stand, rIMG_20170116_073132apide brief de Micah notre super coach, sur ma nutrition que j’ai choisie pour cet ultra : J’ai déjà préparé 12 bouteilles de 700ml de Tailwind dont 5 Caféinées pour les autres je lui explique 2 à 3 doses ( plutôt 3 ) pour 700ml & que j’en passe à peu près une toutes les heures

 

Habillage : C’est en full Xbionic Que je ferais cette course : Chaussettes, Pants T-Shirt  & avec le magnifique T-shirt SuperKiwi Fait par Sam. La compression Jambes du Xbionic est juste parfaite et au bout de quelques minutes elle ne se sentait même plus.

Petit tour des stands, accolades chaleureuses des camarades de roulettes des années précédentes & inscriptions faites, Puce collée à la cheville & qui permettra aux copains resIMG_20170117_090222tés chez eux en france de nous suivre. Nous voilà fin prêts pour la course !

 

9h : Arrive la traditionnelle photo de groupe avant le départ, grand smile de pleine face, et excité comme une puce de partir je me place à côté de mes copains pioupiou. Photo
s faites la pression monte bientôt le départ, comme à mon habitude je me mets en milieu de peloton, pas trop devant pour laisser partir les excités en premier, pas trop derrière n16112906_1224522007662810_495888697358359592_oon plus pour pas avoir les plus lents.

Pan ! Le top départ est lancé C’est parti pour 24h !

Pour cette édition je souhaitais vraiment réduire les pauses à leur strict minimum : je souhaite faire des tranches de 3h avec 5min de pause entre réduites le plus possible , ce qui faisait d’après mes calculs au total 40min de pause.

Je pars donc pour ces 3 premières heures, je vois sam & alain s’éloigner comme des furies, je tente de les prévenir mais en vain. tant pis je n’augmenterais pas la cadence pour  les rejoindre, arrivée dans la ligne droite de l’autre côté des stands nous rencontrons un vent à décorner un kiwi ! le jeu de la journée de lundi a consisté à trouver un “casseur de vent” pour passer cette zone & ne surtout pas y aller tout seul. Ce qui n’a pas été évident a chaque tour. Toutefois ces passages très lents m’ont permis de travailler ma poussée alternée.

Déjà 3 bouteilles de tailwind passées, c’est l’heure de la première pause : Top Chrono descente du Xbionic, Baume du tigre sur les cuisses, allongé 2min, on est pas bien la ? si je me sens biiieennn  allé on repart pour 3h, Bouteille fraîche de tailwind en poche, je regarde ma montre tomtom runner cardio GPS … plus de batterie, tant pis on fera la suite sans. Ces 3 premières heures ont suffi à me régler, le cardio n’est pas monté au dessus des 130, on va continuer comme ça pour 24h, 2eme tranche donc C’est reparti pour les 3h ! le vent n’en finit pas. A chaque tour notre super coach micah nous asperge le visage au passage, les tours s’enchaînent mais ne ressemblent pas, j’accroche quelques trains mais aucun ne convient à mon rythme.

6h de course, je me rends compte en analysant mes passages que je suis déjà à 100Km pour 1/4 de course, le timing etait donc parfait pour aller au 400 mon objectif.

2eme pause, il est 15h, je vire mes chaussettes pour noker mes pieds, un petit massage des cuisses au tigerBaum & c’est reparti ! pause de 8min40 ( trop longue ! ), je décide de craquer ma première bouteille de tailwind caféinée histoire de se remettre un coup de pied aux fesses. le soleil est régulièrement caché par les nuages, il ne fait donc pas trop chaud  mais ce vent n’en finit pas !

3eme Pause : je décide de remplacer les graines que j’avais depuis le matin dans ma poche ventrale, par mon téléphone on va faire quelques photos et envoyer quelques sms et cela me permettra de recevoir les encouragements & kilomètres parcourus pour le reste de la course. Au final, aucun produit solide n’est passé par ma bouche durant ces 24H. 

On continue a tourner je croise les copains régulièrement pour leur faire un coucou,il me semble que sam & alain ont ralenti leur rythme, ils m’appellent pour aller mangIMG_20170116_181312er le repas organisateur, mais je n’ai vraiment pas faim, je continue et leur laisse faire leur llonnnggguuueee pause. Stéphane me confie qu’il n’en peut plus j’essaie de le booster mais je le sens vraiment en sale état. 

4eme Pause : Moitiée de la course ( 12h) ! – 204km parcourus 12min30 encore une pause trop longue a mon gout, il faut vraiment que je m’organise sur les prochains ultra pour réduire ces temps. nok, baume du tigre, rapide check de mes prochaines bouteilles de tailwind refuel de quelques unes, et c’est reparti ! il est 21h Je me sens bien, mais je trouve que la piste est de plus en plus vide, le vent a découragé plus d’un participant. Et lors du passage au stand je vois beaucoup de têtes d’affiche a l’arrêt wouah !

5eme pause : Minuit, les jambes commencent à déguster,j’attends mes 2 compères qui m’accompagneront une bonne partie de la nuit. dans un train endiablé, le vent est tombé et nous a enfin laissé tranquille, le pump devient de plus en plus agréable, Nous rejoignent les hollandais, Rosanne & Pat ainsi que James Peter & Adrian Oh Felipe & Shumie qui passeront tous une bonne partie IMG_20170116_232000de la nuit avec nous. Les températures restent correctes, je n’ajouterais aucune couche durant toute la durée de la nuit. 

6eme pause, 18h de course, je croise Felipe dans le mal qui me raconte ses misères, il vient de vomir ses tripes & maudit la nutrition qu’il a choisie, je luis propose de finir mon tailwind, de toute façon je ne remets pas les sacs ouvertsdans mon bagage soute de risque qu’ils se répandent sur toutes mes affaires, Il me semble que c’est a ce moment là aussi que je decide de changer de caleçon, ça fait du bien d’avoir les kiwis au propre !

Me souvenirs de cette deuxième partie de la nuit sont vraiment maigres, mon cerveau fonctionne au ralenti, ma voie déraille IMG_20170117_090238de plus en plus, j’ai l’impression d’être un jeune adolescent en pleine mue ! , je me rappelle crier sur sam & alain pour qu’ils repartent au plus vite afin de ne pas se refroidir, mon corps est devenu une machine, je sens tout mes muscles à l’agonie, heureusement les sms des Français qui commencent à se réveiller me reboostent et je continue au mental.

19h de course : Je décide de ne plus m’arrêter pour cette dernière ligne droite. Chaque gorgée de tailwind me donne envie de vomir, Bien qu’impressionné par l’efficacité de ce produit cela fait 24h que je bois cette boisson & je commence vraiment a en avoir marre. Une pellicule de sucre s’est posée sur mes dents, je rêve de dentifrice & brosse a dents ! 

Je drafte quelques tours Shumie avant une dernière micro pause obligatoire pour cause de pied qui chauffe crack uIMG_20170117_091136ne ampoule !  1m30 pour noker les pieds ça c’est de la pause cadrée & efficace ! , mes 2 compères passent l’un après l’autre la barre des 200 miles & décident tout les 2 de s’arrêter la, je me retrouve seul, les 400km ne sont pas loin je roule donc vers ces derniers km manquants en passant de la 10ème position à la 7ème ! 

Je passe mon avant dernier tour à 23h47 & c’est DeeJay Pascua qui m’accompagne & me filme pour mon dernier tour.

Dernier tour fini 243.82 Miles / 392Km effectués, Je saute de ma planche, je n’arrive plus à marcher, mon corps n’est plus que douleur, grosse accolade avec tout les IMG_20170117_094817copains et m’effondre sur mon duvet, j’ai mal je suis a bout, je n’arrive plus a enlever mes vêtements, j’ai l’impression d’avoir 90ans  mais je suis heureux.
Quelques minutes plus tard il faut se lever & se changer, car la remise des trophées se fait dans la foulée.

Vous trouverez dans ce lien mes observations sur ma course coté chrono

Et parce que l’on en a jamais assez petit teasing pour le prochain ultra :

goto24Hroller

4 thoughts on “Préparation & Ultra Miami 2017 – Ben SuperKiwi

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils