Présentation de l’hélium by Lbees Skateboarding – Proto

Voilà, je l’avais cachée un petit bout de temps mais je vous présente l’Hélium. J’ai pu m’appuyer sur elle pour aller au bout de l’effort sur les 24h du mans. Elle a comblé mes espoirs. En tant que membres privés des dandystance, je dois vous la révéler.

 

Le cahier des charges :

Le cahier des charges était simple :

  • Ultra légère
  • Ultra précise dans le pilotage
  • Ultra Basse
  • Ultra résistante
  • Acceptant des roues démesurées de 125mm

 

19667537_10155461743014860_2997690002854167620_o

 

La démarche :

Aujourd’hui, l’architecture d’une planche de LDP repose sur des principes vieux de 40 ans. Les trucks ont peut évolué et sont fait à la base pour être produits industriellement. Ils sont lourds, cassants, hauts et peu évolutifs.

J’ai donc décidé de tout casser :). en tout cas sur le concept. Les trucks feront partie de la planche, que ce soit à l’arrière ou à l’avant. Pas de limite !  Un con ça ose tout, c’est bien à ça qu’on les reconnait 🙂

19667884_1213007132138402_4706683994303127387_o

Les tests :

J’ai grandement été aidé par Manu de Lbees pour la création du truck avant et les essais sur les trucks arrières. Tout a été modélisé en 3D pour vérifier les cinématiques puis créés sur une machine numérique.

Les tests du truck arrière ont duré 2000km, ceux du truck avant un peu moins de 800km. A chaque fois l’intégration est progressive avec le test du concept (est-ce que le truck tourne ?) / le test de l’architecture (est-ce que la planche casse ?) / le test grandeur réel (est-ce que ça roule ?) / les tests réels (est-ce que ça tient longtemps ?).

Bref, un énorme boulot des heures de discussion, de bidouilles, de doutes, de retours arrière, etc.

19679001_10155461758459860_1893950182738105005_o

Le résultat :

La planche fait 1950 gramme ! Elle se pompe bien, elle a résisté au Mans, à fond dans les descentes et vaillante en montée. Il n’y a aucun perçage dedans ce qui est gage de résistance et de simplicité.

Le truck avant, composé de 2 platines et extrêmement évolutif ! En changeant juste les platines on peut régler :

  • L’angle,
  • La hauteur de la planche en fonction des roues.

Le truck arrière ne demande aucun entretien. On peut même régler, contrairement au Torsion Tail, le flex et à terme la hauteur.

Bref, une vraie réussite !!!

19679438_10155461743319860_4031583004890422366_o

 

Ce qu’il reste à faire :

Quand on part de loin il y a forcément du chemin à parcourir. Voilà quelques astuces qui sortiront pour la version finale du proto :

  • Possibilité de changer les shafts arrières
  • Amélioration du système de réglage du bushing
  • Base de plateau sur une Fastlight 2 de chez Lbees (Plateau à 700 grammes), et non plus sur une vieille Basla Carbone qui a fait Miami 2015.

 

 

 

  • IMG_20170624_092845

9 thoughts on “Présentation de l’hélium by Lbees Skateboarding – Proto

  • Nickie
    9 juillet 2017 at 8 h 59 min
    Permalink

    je crois que j’avais vu ce truck arrière sur facebook 😀

    par contre l’avant, je me représente mal le concept?

    et ensuite, pomper sur ces roues: ça glisse pas? 😀

    • Francois Paddle Road
      9 juillet 2017 at 9 h 09 min
      Permalink

      Hello Nickie !

      L’ensemble est issu de nos réflexions communes 😉 Un grand merci à toi pour pousser (ou pumper) vers le haut la réflexion sur le matériel.
      Les roues sont assez surprenantes. Une accroche au dessus de mes flywheels, un confort identique, beaucoup plus légères, ultra stable en descente, etc. etc. Pour moi, il n’y aura pas de retour arrière vers les roues classiques de skate.
      J’ai pu discuter avec le constructeur, hyper sympa. Je vais commander 2 séries avec un shore inférieur (80A je pense). les 96A ici présente tapent un peu quand même ;-).

      • Nickie
        9 juillet 2017 at 10 h 16 min
        Permalink

        ces derniers temps je réfléchissais à des roues fines pour l’avant, mais pas à ce point fine, et encore moins à l’arrière 😀
        tu pousse aussi ma réflexion du coup 😀

        et vivement plus de précisions sur tes trucks 😉

  • pixluser
    10 juillet 2017 at 22 h 37 min
    Permalink

    Enorme 🙂 un ovni 🙂 et ton truck avant aussi 🙂 un grand bravo ! De très belle idées! Sur la photo du haut cependant, je n’ai pas trop réussi à visualiser le fonctionnement de ton truck avant, mais je pense que ça viendra sur le forum à un moment ou un autre 🙂

    Pour tes roues et leur inertie, certes ça dois bien pomper, mais en ce qui concerne le moteur pour les faire tourner, ton cœur, j’ai comme des craintes qu’il doit lui aussi être surhumain, non? sur de la distance en pump, non? tu serais capable de les pomper en continu pendant 5,10,20km? (Sur du plat déjà) Elle auraient donc une telle inertie, pour la comparer aux roues normales de skate, (inertie qui nous aide également parfois à la récup).

    Super proto, je suis épaté du poids, bien joué! Ça donne envie d’analyser ton truck avant, pour y découvrir toutes les bonnes idées que tu as du y mettre dedans 🙂

  • Francois Paddle Road
    11 juillet 2017 at 8 h 19 min
    Permalink

    Je suis pas un adepte du pumping mais comme je sais que nombreux sont ceux qui le sont, le truck avant est designé pour être très efficace en pumping. A l’essai, ça marche effectivement très bien mais aujourd’hui je suis limité par le shape de la planche qui est plat et qui ne permet pas une bonne accroche du pied. La version finale de L’hélium devrait répondre à cette attente.
    L’énorme avantage du truck avant c’est vraiment de pouvoir faire varier Et l’angle Et la hauteur du truck. Il est hyper évolutif. On peut descendre aussi très fortement en dureté ce qui pourrait plaire à certains énervés 🙂

  • 13 juillet 2017 at 20 h 56 min
    Permalink

    J’ai été super impressionné à la vue de cette planche, et encore plus en la prenant en main, elle est toute légère. Bravo encore!!!! Continuer à faire fumer vos cerveaux en commun pour nous servir de belles innovations.

  • 19 juillet 2017 at 22 h 16 min
    Permalink

    Je viens juste de lire tout ça, quel plaisir !
    Alors pour l’avoir eu en main il est vrai qu’elle est très très légère. Mais maintenant que j’ai lu plus haut, je comprend mieux cette impression de déjà vu. Elle était à Miami en 2015 en version dropée je crois. Effectivement elle est très plate.
    C’est fou ce que tu es parvenu à imaginer, à élaborer et à réaliser en t’abstenant de dormir pendant 6 mois … Grand fou ! Mais bravo à toi pour ce proto qui a tenu TOUTE la durée de l’épreuve sans défaillir .
    Ca annonce de futures évolutions en terme de poids, techniques et rendement. Chouette !!

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils